BIO, GOURMANDISE, LIVRES

Faire pousser ses graines germées

J’ai découvert les graines germées dans le magazine Biomood de mai-juin 2013, avant d’en manger pour la première fois à la Panthère Verte de Montréal et j’ai a-do-ré! De retour en France je n’en ai évidemment pas trouvé dans mon supermarché et j’ai donc décidé de les faire pousser moi-même.

Livre Faire pousser ses graines germées

LES GRAINES GERMÉES C’EST QUOI?

Ce sont des petites pousses entre la graine et la plante, qu’il est possible de cultiver très facilement chez soi et qui sont très riches en fibres, en eau, en vitamines, en protéines, en minéraux et pauvres en graisses et en calories.

POURQUOI FAIRE GERMER SES GRAINES ?

Que ce soit par soucis de santé, d’économie ou juste par curiosité, voici quelques bonnes raisons de peut-être vous mettre à la culture de graines germées:

  • C’est facile, que vous ayez la main verte ou pas! Je vous détaille les étapes à suivre un peu plus loin dans l’article, mais cela ne nécessite vraiment pas beaucoup de temps ni d’efforts.
  • C’est bon pour la santé et au goût. Elles apportent diversité et richesse à notre alimentation, tant par leurs qualités nutritionnelles que par leurs saveurs et leurs textures croquantes.
  • Vos graines germées seront fraîches et saines, bichonnées par vos soins elles n’auront pas voyagé et seront disponibles toute l’année, directement dans votre cuisine.
  • Enfin, c’est une activité gratifiante, amusante et ludique à faire avec les enfants non?

Germoir bocal Germ'lineFaire pousser ses graines germées - blog mode Alexiane www.lalexiane (20)

COMMENT FAIRE POUSSER SES GRAINES GERMÉES?

Vous n’avez besoin que de peu de choses : un germoir, des graines, de l’eau, la lumière du jour, quelques minutes à y consacrer chaque jour, de la patience et un peu d’amour ;)

1/ LE GERMOIR

Il existe des récipients spécialement conçus pour favoriser la germination, soit trois méthodes de base : le bocal, le sac et le plateau.

Le bocal est la plus populaire, c’est idéal pour commencer en douceur car peu coûteux et facile d’utilisation. Le bocal a toutefois quelques inconvénients, le manque d’air peut favoriser les moisissures et toutes les graines ne peuvent pas y germer. Certains germes peuvent pousser emmêlées les uns dans les autres comme les pousses feuillées, mais d’autres ont besoin de pousser verticalement.

Le sac en chanvre est un tissu résistant et facile d’entretien, qui garde les graines suffisamment humides entre chaque rinçage tout en favorisant une bonne aération. Attention toutefois, il doit toujours être suspendu et cela ne convient pas aux pousses feuillées qui ont besoin de lumière pour se développer.

– Enfin, le plateau convient à tous les types de graines et leur permet de pousser bien droites. L’air y circule mieux mais cela prend plus de place qu’un bocal ou qu’un sac, et ce n’est pas aussi pratique à transporter. Toutefois, cela permet de produire en plus grande quantité et certains comme le germoir Easygreen sont automatiques, mais plus coûteux.

   A vous de choisir le germoir qui semble le plus adapté à vos besoins et à vos habitudes, chaque méthode ayant ses avantages et ses inconvénients. Personnellement ne sachant pas si j’allais m’en sortir, j’ai acheté un bocal Germline muni d’un couvercle en plastique percé (sans phtalates, ni bisphénol A), conçu pour tenir tout seul une fois renversé. Mais il est tout à fait possible de s’en créer un, en recouvrant l’ouverture d’un pot de confiture d’un tissu ou d’un grillage fin, maintenu par un élastique.

Graines germées AlfalfaGraines germées Alfalfa

2/ LES GRAINES

   Il existe une multitude de graines, que vous trouverez dans certains magasins bio, en épiceries, sur Internet et peut-être même dans vos placards. Un conseil, privilégiez évidemment les graines bio, exempts de pesticides, d’engrais et autres merveilles, et sachez qu’un petit paquet de 150g suffit pour commencer (25g d’alfalfa donne 400g de germes par exemple).

Voici les différents types de graines que vous pourrez trouver:

Les légumineuses: Meilleure source de protéines, elles contiennent beaucoup de fibres. Ex: pois, lentilles, pois chiches.

Les céréales: Elles germent très vite et très facilement. Ex: sarrasin, avoine, orge. Certaines graines sont sans gluten comme l’amarante, le millet, le quinoa et le riz.

Les pousses feuillées: Très rapides à germer également. Ex: Alfalfa, brocoli, choux (frisés, rouges ou verts), trèfle, fénugrec, moutarde, radis, aneth, fenouil, ail, oignon.

Les graines mucilagineuses: En présence d’eau, elles se couvrent d’une fine pellicule collante et ne peuvent pas être cultivées normalement. Il faut les cultiver sur du terreau, dans un germoir en terre cuite ou encore les faire germer en petite quantité avec d’autres graines pour répartir la substance mucilagineuse. Ex: lin, chia (saveur douce), roquette et cresson (un peu piquant).

Les grands germes: Les grands germes forment des longues pousses qui peuvent remplacer la salade. Ils ont une forte teneur en eau et sont donc parfait pour être consommés en jus, mais sont en général plus long à récolter. Ex: tournesol, sarrasin, pois.

Les herbes: Parfaites également en tant que jus quand elles arrivent à maturité. Ex: herbe de blé, herbe d’orge et herbe à chat (Oui oui! Votre animal de compagnie aussi peut consommer des graines germées!).

Livre Faire pousser ses graines germées Livre Faire pousser ses graines germéesLivre Faire pousser ses graines germées

PASSER A L’ACTION

La germination se divise en deux grandes étapes : le trempage et la germination.

LE TREMPAGE: Cette première étape est indispensable, c’est à ce moment-là que la graine absorbe l’eau nécessaire à sa germination, la durée est déterminée selon le type de graine (8 à 10h en général, soit une nuit).

LA GERMINATION: Deuxième étape, dont le temps est également variable selon le type de graine (entre 1 jour et 2 semaines) et qui débute quand la graine est assez humide, à la bonne température et qu’elle reçoit l’oxygène nécessaire à son développement.

1/ ETAPE PAR ETAPE

1- Mettre la quantité désirée de graines à l’intérieur de votre germoir. Pour mon bocal, en général une à deux cuillères à café suffisent pour le remplir une fois les graines poussées.

2- Remplir le bocal d’eau et laissez les graines tremper le temps indiqué (8 à 10h).

3- Une fois le temps écoulé, videz l’eau à travers le filtre du bocal, rincez et égouttez les graines avec de l’eau propre et mettez votre germoir en position incliné pour évacuer le reste de l’eau naturellement. L’idée est que les graines restent humides sans baigner dans l’eau.

4- Rincez et égouttez les graines parfaitement matin et soir jusqu’à ce qu’elles soient prêtes à consommer. N’hésitez-pas à laisser vos graines une ou deux minutes dans l’eau avant de les rincer, les bains rafraichissent les germes et les rendent vigoureux.

5- C’est prêt! Une fois les graines germées, il suffit de les rincer et de les égoutter à nouveau avant de les consommer. Vous pouvez les conserver au frais une semaine dans un récipient fermé en prenant soin de les rincer tous les jours pour garder une certaine humidité, mais sachez qu’elles doivent être mangées rapidement si vous souhaitez bénéficier de tous leurs bienfaits.

 Livre Faire pousser ses graines germéesLivre Faire pousser ses graines germées

2/ QUELQUES CONSEILS

  • Choisissez des graines de qualité, de préférence biologiques.
  • Lavez les germoirs avant et après chaque utilisation avec de l’eau chaude savonneuse et lavez-vous bien les mains avant de toucher aux graines ou aux germes.
  • Utilisez de l’eau propre et fraîche pour tremper et rincer les graines, mais ne surtout pas la boire après utilisation, elle peut contenir des bactéries et des produits chimiques dérivés issus de la germination.
  • Attention aux moisissures et aux insectes, ces problèmes apparaissent quand il y a trop d’humidité et quand il fait chaud. Je n’ai jamais eu ces soucis, mais si ça vous arrive veillez à réguler la température de vos germoirs et surtout ne consommez pas de graines avec des moisissures.
  • Retirez les téguments, ce sont les petites enveloppes qui se détachent des graines quand le germe se développe. Ils sont consommables mais ont un goût amer, à vous de voir.
  • Certaines personnes ne digéreront pas bien les graines germées, parfois les cuire un peu comme les légumineuses peut aider mais n’insistez pas si vous êtes trop sensible. Mais n’oubliez-pas, pour conserver la saveur et les qualités nutritives des graines, le mieux est de les manger crues et rapidement.
  • Faîtes vos propres recherches. Cet article vous mettra sur la voie je l’espère, mais je ne peux pas savoir quelles graines germées vous aimerez ou non par exemple. Testez différents germoirs pour savoir lequel vous convient le mieux et renseignez-vous.
  • Enfin, je ne peux que vous conseiller le livre « Faire pousser ses graines germées » qui m’a beaucoup appris. Il est très complet et permet de bien comprendre les différentes étapes à suivre en fonction du type de graines que l’on souhaite cultiver.

3/ QUE FAIRE AVEC LES GRAINES GERMÉES?

Il suffit de les ajouter à vos plats habituels, en salades ou dans des sandwichs. Il est également possible de les consommer en jus pour certaines car elles ont une forte teneur en eau ou de les presser et de les ajouter à des smoothies et des soupes.

Mais surtout essayez, amusez-vous et faîtes vous plaisir! Et n’hésitez pas à varier les graines germées pour un joli mélange de saveurs et de couleurs ;)

Livre Faire pousser ses graines germées

Livre « Faire pousser ses graines germées » par Rita Galchus, éditions Larousse (trouvé à moins de 6 euros au lieu de 13,90 euros sur Price Minister ;) )

Germoir bocal Germline 8,50 euros sur Nature et Vitalité

Graines d’Alfalfa bio (3,20 euros les 150 g) et Graines de Fenugrec bio (2 euros les 150 g) sur Nature et Vitalité

Alors, les graines germées vous connaissiez? Avez-vous l’habitude d’en consommer ou pas du tout? Avez-vous envie d’en faire pousser vous-même maintenant? ;)

Previous Post Next Post

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply Amandine 27 octobre 2014 at 08:48

    Je suis une grande adepte de graines germées depuis que j’ai découvert ça il y a quelques mois ! J’adore les faire pousser, j’ai l’impression de faire mon petit jardin ;-). Et je trouve ça très bon en plus, j’en ai justement ajouté hier soir à mes tartines, c’est top !

  • Reply elofancy 27 octobre 2014 at 10:43

    ton article est très intéressant, j’ai bien envie de me laisser tenter !

  • Reply Helychrise (les bulles d'inspiration) 27 octobre 2014 at 11:45

    Super idée d’en faire pousser soit-même!

    J’adore aussi les graines germées dans les salades notamment, c’est un bon complément protéiné dans l’alimentation!

    Bises

    Helychrise

  • Reply Julie 27 octobre 2014 at 12:52

    Il faut vraiment que je m’y mette. Quand j’en ai envie je les achète mais ce n’est pas ce qu’il y a de plus économique c’est certain! =) En tout cas merci beaucoup pour ton article très éclairant! <3

  • Reply Cassandre 28 octobre 2014 at 14:49

    Depuis quelques années je consomme assez régulièrement des germes de haricot mungo et plus rarement d’alfalfa et je pense de plus en plus à investir dans un germoir pour les faire moi-même, ton article m’en donne encore plus envie en tous cas ! Super clair et détaillé, je sais où revenir le jour où je me lance dans l’aventure ^^
    Bonne journée,
    Cassandre

  • Reply Lisa 28 octobre 2014 at 23:31

    J’aime en acheter de temps en temps ! tu me donnes envie de me lancer !

  • Reply Une dose de légèreté 7 novembre 2014 at 09:47

    Je me suis lancée grâce à toi! J’ai essayé un peu au hasard avec des graines de lin et de quinoa qui traînaient dans mon placard.
    J’espère que l’expérience va s’avérer concluante!

  • Leave a Reply